faire face critique école alternative

Choisir une école alternative : comment faire face au jugement ?

Comment gérer les préjugés des autres face à mon choix d’éducation différente ?

Faire le choix d’une manière de faire qui diffère de la norme peut souvent provoquer des réactions négatives ou des moqueries, justement parce qu’elle n’est pas pratiquée par la majorité. Et le monde des parents est atteint par ce mal de la critique, du jugement et du préjugé. Lorsque nous faisons le choix de mettre notre enfant dans une école alternative, ou tout simplement de pratiquer une éducation bienveillante à la maison, nous avons bien souvent droit aux avis des uns et des autres ! Entre les « tu vas en faire un enfant roi », « ça ne se passait pas comme ça à mon époque » ou encore « il va être coupé de la société », chacun y va de son préjugé ! Alors, comment faire face aux critiques ? Voici trois exemples pour vous aider à tenir bon dans votre décision.

Mettre de la lumière pour envoyer valser les préjugés

Bien souvent, les jugements des autres viennent de leur propre ignorance ou de leurs peurs. En effet, l’inconnu effraie, et il est bien plus simple de juger que de se documenter. Mais les pédagogies alternatives sont en plein essor, elles répondent à un réel besoin actuel, et les informations à leur sujet sont de plus en plus complètes et nombreuses. 

Ainsi, n’hésitez pas à fournir des informations de base, ou des exemples plus parlants. Expliquez que la pédagogie Montessori, qui date de plus d’un siècle, veut avant tout respecter les besoins fondamentaux de l’enfant, ou encore que la discipline positive cherche le juste équilibre entre bienveillance et fermeté. Il sera alors difficile de remettre en question des choses pleines de bon sens ! 

Prendre en compte les réalités de chacun 

Ce n’est pas parce que nous sommes à côté que nous vivons dans la même réalité ! Et les jugements peuvent aussi provenir d’une incompréhension liée directement à la manière de voir la vie. Pour certains, l’apprentissage consiste à ce que l’enfant connaisse par cœur le théorème de Pythagore en 6e , alors que pour d’autres, c’est apprendre à l’enfant à avoir confiance en lui qui va être fondamental. Question de paradigme. 

Alors pour éviter toute remarque désagréable, et devoir vous justifier sans cesse, vous pouvez adapter votre discours en fonction de votre interlocuteur : vous parlerez uniquement de l’aspect bilingue de l’école aux plus réticents, et expliquerez la pédagogie plus en détails aux plus ouverts ! Tout est une question de communication.

Se faire confiance 

N’oubliez pas qu’avant tout, cette décision vous appartient, et si elle est en phase avec vos valeurs, alors les jugements de toute autre personne ne devraient pas entrer en compte. Et puis chacun est responsable de sa vie, de l’éducation et de l’avenir des ses enfants, et personne ne devrait interférer là dessus. Ça vous appartient. 

Alors le conseil le plus important finalement, c’est faites vous confiance ! Le rôle de parent est le plus beau que l’on puisse avoir, mais également le plus difficile. Alors suivez vos instincts, votre cœur, ce qui vous rend joyeux et reconnaissant. C’est un chemin qui ne vous trompera jamais. 

Vous souhaitez d’autres conseils autour de l’éducation alternative ? Abonnez-vous au magazine Innovation en Éducation. Tous les deux mois, retrouvez conseils et informations de tous les acteurs qui œuvrent pour une éducation au service des enfants et du monde !

Thématiques

Explorez l'univers d'IEE

Blogs de papas

Blogs de papas à explorer

Des blogs de papa à découvrir Il n’est pas rare de tomber sur un blog tenu par une maman. En trouver un qui est géré