La méthode Montessori : Les 9 principes

Maria Montessori était une médecin, pédagogue et pionnière de l’éducation en Italie. Elle a été une figure influente du mouvement éducatif du début du 20e siècle. Son approche éducative, connue sous le nom de méthode Montessori, continue d’avoir un impact significatif sur l’éducation et la manière de percevoir l’enfant, dans le monde entier. En 1907, Maria Montessori a travaillé auprès d’enfants défavorisés du quartier San Lorenzo à Rome. Elle y a ouvert une « Casa dei Bambini » (Maison des Enfants), qui est souvent considérée comme la première école Montessori. Aujourd’hui, la méthode Montessori est considérée comme une pédagogie alternative. Elle est enseignée dans des écoles, généralement privées, on en trouve un peu partout : à Paris, dans les grandes villes comme à la campagne.

Qu’est ce que la pédagogie Montessori ?

La pédagogie Montessori est fondée sur le principe que chaque enfant est un être unique et qu’il possède un potentiel inné qui peut être développé grâce à un environnement favorable et adapté. Les enfants doivent travailler dans un environnement bienveillant. L’enseignant Montessori joue un rôle d’observateur, de guide et de facilitateur. Il est attentif aux besoins individuels de chaque enfant et les accompagne dans leur développement global.

Les salles de classe Montessori sont soigneusement préparées avec du matériel éducatif spécifique et attrayant, adapté aux différentes étapes du développement de l’enfant. Ce matériel favorise l’exploration et le développement des compétences sensorielles, motrices, cognitives et sociales de l’enfant. Il est conçu aussi conçu pour que l’enfant découvre par lui-même s’il a fait une erreur. L’enseignant intervient en offrant un soutien discret lorsque nécessaire. Les enfants apprennent en manipulant des objets concrets plutôt que de se fier uniquement à des livres ou des enseignements verbaux.

Bien que les enfants aient la liberté de choisir leurs activités, ils apprennent également à respecter les règles et les limites de la communauté Montessori. L’accent est mis sur la responsabilité personnelle et le respect des autres.

La pédagogie Montessori est de plus en plus populaire dans de nombreux pays et est utilisée dans des établissements d’enseignement allant des écoles maternelles aux écoles primaires. Son approche holistique et centrée sur l’enfant vise à encourager la curiosité naturelle de l’enfant, favorisant ainsi son développement académique, social et émotionnel.

D’où vient la méthode Montessori ?

La méthode Montessori doit son nom à Maria Montessori. Elle fut la première femme médecin en Italie a obtenur un diplôme de médecine en 1896. Lors de l’ouverture de sa « Casa dei Bambini” à San Lorenzo, Maria Montessori a pu observer le comportement des enfants. 

C’est grâce à cette observation, qu’elle a pu concevoir un environnement spécial et adapté à leurs besoins. Le matériel éducatif Montessori est aussi sensoriel, ce qui leur permettait de s’engager dans des activités d’apprentissage pratiques et autonomes.

Le succès de cette école et l’efficacité de sa méthode ont rapidement suscité un intérêt international. De ce fait, lors des décennies suivantes, la méthode Montessori s’est répandue dans le monde entier. Des écoles Montessori ont été créées dans de nombreux pays, et la philosophie éducative de Maria Montessori a été adaptée à différents contextes culturels et sociaux. Aujourd’hui, la pédagogie Montessori est toujours utilisée dans de nombreuses écoles et institutions éducatives, tant pour les jeunes enfants que pour les plus âgés. Elle continue d’influencer le domaine de l’éducation et de susciter un grand intérêt pour son approche centrée sur l’enfant et son engagement envers le développement global de chaque individu.

Pourquoi choisir la méthode Montessori ?

Chaque parent souhaite donner la meilleure éducation possible à son enfant. Cependant, le système scolaire de notre pays comporte quelques lacunes, que chacun, une fois devenu adulte, ne peut s’empêcher de constater. Certains pays ont des systèmes éducatifs différents, avec des bénéfices certains. Cependant, même les meilleurs systèmes éducatifs du monde ont leur lot de problématiques. Le système éducatif Chinois par exemple, fait partie des systèmes scolaires les mieux classés dans les classements mondiaux comme le PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves). Mais la Chine est aussi le pays ou le suicide est la cause de mortalité numéro 1 des 13-18 ans…

L’approche Montessori est une approche résolument humaine, qui place l’enfant au cœur de son apprentissage. Un apprentissage dans le bien-être et mené par la curiosité de l’enfant n’est-il pas le rêve de chaque parent pour son enfant ? Dans l’apprentissage Montessori, chaque enfant apprend non seulement un savoir ou une compétence, mais il est encouragé à développer de nombreuses qualités interpersonnelles qui lui serviront dans sa vie future, aussi bien professionnelle que sociale. L’enfant acquiert l’autonomie, la persévérance, la collaboration, le sens des responsabilité, la confiance en soi…

En plus de toutes ces excellentes raisons d’opter pour la pédagogie Montessori, la méthode Montessori a déjà montré des preuves que l’apprentissage est efficace. Notamment l’apprentissage de la lecture. Céline Alvarez, est une autrice et conférencière française. Elle a suivi pendant trois ans une classe de maternelle en appliquant les principes fondamentaux de la méthode Montessori. Ses résultats à l’issus des trois années démontrent une progression impressionnante des élèves, et un dépassement de la norme de lecture. 

Quelles sont les bases et fondements de la méthode Montessori ?

La méthode Montessori reposent sur certains principes inaliénables :

1. Le respect de l’enfant

Maria Montessori considérait chaque enfant comme un être unique. C’était une idée très novatrice pour l’époque. Selon Maria Montessori, chaque enfant possède le potentiel de se développer pleinement s’il est placé dans un environnement approprié. Il est primordial que l’enfant soit traité avec respect et bienveillance.

2. Les périodes sensibles

Maria Montessori a pu observer que les enfants passent par des périodes sensibles. Il s’agit de périodes de développement intense et d’intérêt particulier pour certains types d’activités. De ce fait, le matériel pédagogique doit correspondre à ces périodes sensibles. Ceci permettant aux enfants de profiter pleinement de leur intérêt naturel pour apprendre.

3. L’enfant est acteur de son apprentissage 

La méthode Montessori encourage l’autonomie et l’indépendance chez l’enfant. Les enfants choisissent leurs activités dans un environnement préparé, ce qui leur permet d’explorer et d’apprendre à leur propre rythme.

4. Un environnement de classe préparé

L’enseignant organise la salle de classe de manière à faciliter l’apprentissage. Il dispose le matériel éducatif sur des étagères à la portée des enfants, et les encourage à choisir et à utiliser le matériel en fonction de leurs intérêts et de leurs besoins.

5. Le matériel spécifique Montessori

Le matériel pédagogique Montessori est conçu pour être auto-correctif et auto-éducatif. Il permet à l’enfant de découvrir par lui-même, de manière concrète, des concepts abstraits tels que les mathématiques, la grammaire, la géographie, etc. Il est spécifiquement conçu pour encourager l’apprentissage par les sens et l’exploration.

6. Le rôle d’observateur de l’enseignant

Dans la pédagogie Montessori, l’enseignant joue un rôle d’observateur, de guide et de facilitateur. Au lieu de dispenser des connaissances de manière directive, l’enseignant observe les intérêts et les besoins de chaque enfant. Ensuite, il les oriente vers les activités appropriées pour favoriser leur développement.

7. Le développement holistique de l’enfant

La méthode Montessori vise à promouvoir le développement global de l’enfant. Il ne s’agit pas de simplement inculquer un savoir, mais de développer un être tout entier. Elle met l’accent sur l’épanouissement physique, intellectuel, émotionnel et social de l’enfant.

8. Le respect du rythme de l’enfant

Les enfants sont encouragés à travailler sur une activité aussi longtemps qu’ils le souhaitent. Cette méthode leur permettant de développer leur concentration et leur persévérance.

9. L’éducation pour la paix

Maria Montessori est une ardente défenseure de l’éducation pour la paix. Elle croyait que l’éducation des enfants dans un environnement respectueux, pacifique et coopératif contribuerait à bâtir un monde meilleur.

Quel est le rôle de l’éducateur dans la méthode Montessori ?

Dans la méthode Montessori, le rôle de l’éducateur est essentiel et se différencie grandement la formation d’un enseignant traditionnel. Pour commencer, l’éducateur Montessori est un observateur attentif. Il prend le temps de comprendre les intérêts, les besoins et les stades de développement de chaque enfant. L’observation lui permet de mieux répondre aux besoins individuels.

Plutôt que de diriger activement l’apprentissage, l’éducateur Montessori est aussi un facilitateur : il guide les enfants dans leur exploration. Le matériel éducatif est présenté de manière claire et concise. 

Dans une école Montessori, l’enseignant joue un rôle essentiel dans la préparation de l’environnement de la classe. Il doit organiser soigneusement l’espace de manière à ce que le matériel éducatif soit accessible aux enfants et présenté de manière attrayante. 

Pour finir, il doit encourager l’autonomie chez les enfants. Ils les aident à développer des compétences d’autogestion, comme l’organisation, la prise de décision et la résolution de problèmes, afin que les enfants puissent devenir plus indépendants dans leur apprentissage et leur vie quotidienne.

Dans l’approche Montessori, l’éducateur est considéré comme un guide. Il soutient le développement global de chaque enfant en lui fournissant un environnement riche, stimulant et adapté à ses besoins individuels. En jouant ce rôle, l’éducateur facilite le potentiel inné de chaque enfant pour qu’il puisse s’épanouir et s’épanouir pleinement.

Comment mettre en place la pédagogie Montessori chez soi ?

La pédagogie Montessori permet de donner à son enfant les meilleures clés pour devenir une personne épanouie. Cependant, mettre son enfant dans une école Montessori n’est pas toujours possible. Que ce soit pour des raisons géographique (pas d’école Montessori à côté), des raisons économiques (les écoles Montessori sont pour l’instant hors contrat avec l’état, donc privée, et très onéreuses) ou encore par peur des préjugés de mettre son enfant dans une école alternative.

Cependant, il est possible de mettre en place la pédagogie Montessori chez soi. 

Avant de commencer, il est essentiel de se familiariser avec les principes et les fondements de la méthode Montessori. Maria Montessori a écrit de nombreux livres comme : « L’enfant », « La découverte de l’enfant », « L’éducation et la paix », « L’enfant dans la famille », « L’éducation pour un monde nouveau ».

Ensuite, vous pouvez créer un environnement adapté en aménageant votre maison façon Montessori. Il est aussi possible d’acquérir ou de fabriquer soit même le matériel éducatif Montessori adapté à l’âge et aux intérêts de votre enfant.

Observez attentivement votre enfant pour comprendre ses intérêts et ses périodes sensibles. Suivez son rythme d’apprentissage et encouragez-le à choisir des activités qui suscitent son intérêt. Favoriser son autonomie en l’encourageant à participer aux tâches de la vie quotidienne, comme s’habiller, se nourrir et se nettoyer, afin de développer ses compétences d’autogestion.

Cultivez un environnement bienveillant où votre enfant se sent en sécurité pour explorer et apprendre. La pédagogie Montessori ne se limite pas à l’espace d’apprentissage. Essayez d’intégrer les principes Montessori dans la vie quotidienne de votre enfant, en offrant des opportunités d’apprentissage dans tous les aspects de la vie.

Quels sont les principes de la méthode Montessori en EHPAD ?

La méthode Montessori est adaptable et applicable dans les EHPAD (Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes). C’est une approche profondément humaine,  centrée sur la personne qui peut aider à favoriser le bien-être des résidents. 

Le principe fondamental de la méthode Montessori est le respect de la dignité et de l’autonomie. On considère les résidents comme des individus uniques, traités avec respect, dignité et bienveillance. Les encourager à conserver leur autonomie est une manière de les aider à conserver leur dignité, le plus longtemps possible.

Maria Montessori a érigé en principe le fait de prendre en compte les besoins spécifiques de chaque individu. En EHPAD, les activités et les soins doivent être adaptés en fonction des intérêts, des capacités et des préférences de chaque résident.

Comme dans les écoles Montessori, les EHPAD peuvent créer un environnement préparé. Le personnel veillera à organiser les espaces communs de manière à encourager l’exploration et l’engagement actif des résidents. Ils peuvent y ajouter des éléments tels que des objets familiers, des photos et des souvenirs personnels pour créer un sentiment de familiarité et de confort.

Dans les écoles Montessori on encourage l’indépendance autant que possible. Cela peut inclure des activités telles que se vêtir, préparer des collations simples, ou participer à des activités de jardinage adaptées. Il faut encourager les résidents à participer activement aux activités et aux décisions concernant leur vie en EHPAD. On met l’accent sur l’inclusion sociale et le maintien de la connexion avec les autres résidents et le personnel.

Thématiques

Explorez l'univers d'IEE

Programme cycle 2 (Mise à jour 2023)

À l’école maternelle, l’apprentissage implique l’exploration du monde qui nous entoure. L’enfant  acquiert des compétences linguistiques et commence à développer son petit cerveau. Le Cycle