Aider son enfant à entrer dans l'adolescence

Aider son enfant à entrer dans l’adolescence

Idées pour aider son enfant à grandir

Aujourd’hui, un enfant entre dans l’adolescence plus tôt qu’auparavant. À la fin de l’école élémentaire, des changements se font déjà sentir. Le corps de votre enfant évolue, il est plus fatigué et irritable, il ne veut plus participer autant aux activités familiales. Si cette phase peut être désagréable pour tout le monde, elle est tout à fait normale. Vous pouvez mettre en place certaines choses pour aider votre enfant à entrer dans l’adolescence.

Partager des moments en famille

Même si aujourd’hui votre enfant préfère lire et jouer seul dans sa chambre plutôt que d’aller au parc, cela ne veut pas dire qu’il ne veut plus passer du temps en famille. Il est important de ne pas trop lui mettre la pression. Intéressez-vous à ce qu’il aime en ce moment, même si vous ne comprenez pas tout, et proposez-lui des activités qui pourraient lui plaire.

Surtout, ne baissez pas les bras. Continuez à lui demander s’il veut venir promener le chien avec vous, même s’il refuse chaque jour. Il a besoin de sentir que de votre côté, rien ne change, vous êtes toujours les mêmes papa et maman. Il doit faire face à des chamboulements et des remises en question, mais il doit avoir une certitude : quoi qu’il arrive, vous aurez toujours envie de passer du temps avec lui.

Les accompagner dans leurs changement physiques

Des petits boutons sur le visage, les poils et les seins qui poussent, la voix qui mue…que de changements à vivre. Il n’est jamais trop tard pour parler de ce qui leur arrive, de ce qui les attend. Certains livres comme la série « Qu’est-ce qu’il m’arrive ? » des éditions Usborne peuvent être proposés à votre pré-ado. Cela lui permettra dans un premier temps de comprendre certaines choses et d’en découvrir d’autres. Proposez-lui ensuite d’en discuter et prodiguez vos conseils.

Surveiller leur hygiène de vie

L’alimentation joue un rôle crucial sur l’humeur. Pour que votre enfant soit bien dans sa peau et dans sa tête, continuez à lui proposer une alimentation saine. À son âge, il peut aussi vous accompagner dans la préparation des repas. Expliquez-lui également à quel point boire beaucoup d’eau peut lui être favorable. Il est probable qu’il souhaite arrêter une activité sportive qu’il aimait jusque-là, que ce soit la danse, le cyclisme ou autre. Proposez-lui des alternatives, demandez-lui ce que font les copains. Profitez du weekend et des vacances pour essayer de nouveaux loisirs en famille ! Quant au sommeil, lui aussi est plus qu’important. Vérifiez qu’il ne s’endorme pas trop tard et qu’il puisse se reposer autant qu’il en a besoin.

Leur parler des conduites à risques

L’adolescence, nous le savons tous, rime avec prise de risque. Les collégiens ont envie d’expérimenter de nouvelles choses, de faire comme les autres, de voir jusqu’où ils peuvent aller. En quête d’autonomie, ils ne se rendent pas compte des dangers. À eux, avec l’aide des parents, de se responsabiliser et d’expérimenter la vie de façon sécurisée. Gardez un œil sur leur fréquentations et parlez-leur notamment des conséquences liées au tabac, à la drogue et aux relations sexuelles non protégées.

Rester ouvert au dialogue

Votre enfant doit savoir que quoi qu’il arrive, ils peut venir se confier à vous et vous demander conseil. Parfois, vous ne serez pas d’accord avec ses opinions, mais écoutez ce qu’il a à dire, sans juger. Chaque personne, même jeune, est légitime. La clé d’une communication saine est le maintien du lien. Ne lui parlez plus comme à un bébé, mais soyez ferme sur certains points.

Modifier les règles

À la base de l’éducation positive, il y a la fermeté et la bienveillance. Avec l’entrée dans l’adolescence, certaines règles s’assouplissent, tandis que d’autres deviennent plus strictes. Il doit se sentir ni abandonné, ni brimé. L’heure du coucher peut maintenant être retardée et l’enfant peut être autorisé à aller faire du vélo seul avec un ami. C’est le bon moment pour lui confier plus de responsabilités aussi : aller chercher du pain, passer l’aspirateur, etc.

Respecter leur intimité

Le processus de puberté inclut un grand besoin d’intimité. Les ados ont besoin de se créer une bulle, de se retrouver seuls. Sa chambre est son refuge. S’il demande à avoir la porte fermée, respectez cette décision. Frappez toujours avant d’entrer. En public, évitez de parler de choses qu’ils vous a confiées, de sa vie privée. Cela risquerait de briser la confiance qu’il a en vous. En grandissant, il n’appréciera pas non plus que vous regardiez ce qui se trouve sur son téléphone ou que vous écoutiez ses conversations. Toutefois, ne désinstallez pas le contrôle parental de sa tablette trop tôt. Attendez d’être sûr qu’il est capable de cerner ce qu’il vaut mieux ne pas regarder et à qui il ne faut pas parler. Faites-lui savoir que plus son comportement sera responsable, plus il aura droit de revendiquer sa liberté et son intimité. Il doit pouvoir se développer en tant qu’individu.

S’entourer et s’informer

Être un bon parent n’est pas inné. Gérer un pré-ado l’est encore moins. Il faut accepter de ne pas être parfait et de se tromper parfois. Si vous pensez avoir été injuste ou trop dur, il suffit de s’excuser auprès de son enfant. Aussi, parlez aux autres parents autour de vous. Il est possible qu’ils vivent ou qu’ils aient vécu ce à quoi vous devez faire face. Vous verrez que vous n’êtes pas seul face à cette situation délicate. Il n’y a aucune honte non plus à consulter un professionnel si vous avez des questions plus techniques ou plus délicates.

Être en conflit avec son enfant alors qu’ils entrent dans la puberté n’est pas une fatalité. En suivant ces quelques règles, vous pouvez poser un cadre bienveillant et avancer avec lui tout en confiance. Parce qu’après tout, vous vous aimez, c’est une vérité qui ne doit jamais être remise en cause. Pour plus de conseils liés à l’adolescence, abonnez-vous au magazine Innovation en Éducation.

Sources :

https://www.magicmaman.com/au-secours-mon-enfant-entre-dans-l-adolescence,332,2901.asp

https://www.journaldesfemmes.fr/maman/guide-des-parents/1103146-crise-d-adolescence/

Thématiques

Explorez l'univers d'IEE

Blogs de papas

Blogs de papas à explorer

Des blogs de papa à découvrir Il n’est pas rare de tomber sur un blog tenu par une maman. En trouver un qui est géré