Par quoi remplacer la punition ?

Par quoi remplacer la punition ?

9 alternatives à la punition

Lorsqu’un enfant n’obéit pas ou fait une bêtise, il peut être facile d’opter pour la punition. Le coin, la privation de télévision ou de dessert, ou pire, la fessée. Ces solutions peuvent avoir l’effet escompté inverse. Une punition doit avoir du sens, servir à quelque chose. Les chercheurs s’accordent à dire que des méthodes plus douces, positives, peuvent intégrer le quotidien des familles. Voici des idées d’alternatives aux punitions classiques.

Parler à son enfant

Quand un enfant a fait une bêtise, il faut faire preuve de parentalité bienveillante : se mettre à sa hauteur et lui demander d’expliquer son geste. S’il n’est pas en mesure d’exprimer ses émotions tout de suite, demandez-lui d’aller réfléchir quelques minutes, puis de revenir vous voir pour échanger. Tout le monde fait des bêtises, même les adultes. L’important est de comprendre les raisons de son attitude et d’éviter de recommencer. S’il a tapé son frère, demandez-lui d’expliquer pourquoi et aidez-le à trouver d’autres moyens d’exprimer sa colère ou sa frustration.

Lui faire réparer sa maladresse

S’il n’a pas fait exprès, il y a encore moins d’intérêt à punir l’enfant. Imaginez si un adulte renversait un verre et qu’il se faisait crier dessus. Certaines réactions et sanctions mènent à la perte de confiance en soi. Une bonne solution est de lui faire réparer ce qu’il a fait. Son jus d’orange a atterri par terre ? Ce n’est pas grave, apprenez-lui à se servir de l’éponge afin qu’il puisse réparer sa maladresse, comme un grand !

Proposer un temps calme

Souvent, les actions des bambins sont gouvernées par leur fatigue et un trop plein d’émotions. En général, une crise est facile à voir venir. Si vous sentez qu’un retour à l’apaisement est nécessaire pour éviter une punition, proposez un temps calme. Ce peut être s’allonger 15 minutes avec un livre ou une activité détente comme de la peinture ou une petite promenade. Une fois le calme revenu, que toutes les têtes sont reposées, profitez-en pour répéter les règles qui sont en place.

Par quoi remplacer la punition : faire un câlin 

Rien de tel qu’un moment de complicité et de tendresse pour que tout rentre dans l’ordre. Après un conflit à l’école ou à la maison, l’enfant a besoin de savoir que vous l’aimez toujours, que vous êtes là pour lui. Un câlin est synonyme de bien-être, parfait pour aider l’enfant à se calmer. Plutôt que de le punir en lui confisquant son jouet préféré, expliquez-lui que ce qu’il a fait n’est pas bien. Assurez-vous qu’il fera tout pour ne pas reproduire ce qu’il a fait de mal, et prenez-le dans vos bras.

calin alternative punition

Chuchoter

Quand une grosse crise est en cours, punir n’est pas la bonne solution. Cela renforcerait le sentiment de colère ou d’excitation, et il serait encore plus difficile à votre bambin de se calmer. Quand le ton monte et qu’il n’écoute plus ce que vous avez à lui dire, misez tout sur le chuchotement. Ce sera tout d’abord un élément de surprise et il ne pensera plus à s’énerver. Aussi, un ton doux apaisera la situation, apportera une atmosphère plus sereine, propice au dialogue. Cela montre aussi à votre enfant que vous êtes à son écoute, vous êtes prêt à écouter ce qui le préoccupe, ce dont il a besoin sur le moment.

Lui accorder notre confiance

Ce point s’adresse surtout aux parents d’enfants plus âgés, d’adolescents. Si votre ado fait quelque chose qui vous déplaît, faites-lui savoir que vous désapprouvez et pour quelles raisons vous n’êtes pas d’accord. Il est rare qu’un enfant agisse avec des intentions malveillantes. Il y a toujours des raisons à son comportement et des solutions pour lui éviter de reproduire quelque chose de négatif. Une fois que le message est passé, dites : « je te fais confiance, j’espère que tu ne recommenceras pas ». Le simple fait de lui montrer qu’à vos yeux il est capable d’agir avec discernement le fera réfléchir à deux fois si la situation se représente. 

Repenser son aménagement intérieur

Pour les plus petits, les bêtises peuvent être évitées rien qu’en changeant la façon dont la maison et le jardin sont aménagés. Pour éviter de se sentir dépassé, des solutions existent ! Dire non à tout bout de champ ne fait que vous stresser et instaurer un climat négatif à la maison. Un enfant est curieux de tout, il veut voir toucher, gouter… il a besoin de liberté et pas d’être constamment bridé. Procurez-vous des bloque-tiroirs et mettez les bibelots en hauteur. Apprenez-lui aussi à repérer les dangers et à demander de l’aide si besoin.

Lui demander son avis 

« Comment peux-tu réparer ce que tu as fait ?» Une phrase que les enfants n’entendent pas tous les jours. Pourtant, en le laissant choisir la meilleure façon de s’auto-corriger, il y a peu de chances qu’il recommence. Par exemple, de quelle façon peut-il s’excuser auprès de sa cousine après avoir cassé son jouet ? Il est aussi possible de lui demander quelles solutions pourraient être mises en place pour que cela ne se reproduise pas. En le rendant acteur de ses comportements, vous permettez à votre enfant de grandir en ayant confiance en ses décisions.

Récompenser ce qui a été bien fait

Vous passez votre vie à réprimander après des actions négatives ? Pourquoi ne pas commencer à accorder plus d’importance à ce qui est positif ? En voyant qu’il est récompensé pour ses bonnes actions, l’enfant réfléchit à deux fois avant de faire une bêtise. Ce peut être matériel : un autocollant à chaque fois qu’il a brossé ses dents sans broncher. Ce peut aussi être des compliments. Entendre un « bravo, je suis fier de toi » encourage et motive à bien se comporter.

La punition n’est pas obligatoire dans l’éducation des enfants. Le dialogue, l’amour et le renforcement positif sont au cœur d’une éducation bienveillante. En comprenant les attitudes de nos bambins, nous pouvons anticiper les catastrophes et les éviter. En les aidant à mettre des mots sur leurs actions, ils peuvent se comporter différemment la prochaine fois. Aussi, prenez du temps pour vous. Lorsqu’on est fatigué, on a tendance à punir à tire-larigot. Pour plus de contenu sur le sujet, abonnez-vous au magazine Innovation en Éducation

Sources

https://decouvrir-montessori.com/solutions-remplacer-la-punition/

https://www.parents.fr/enfant/education-et-vie-sociale/vie-de-famille/regles-de-vie/la-punition-chez-les-enfants-13988https://www.doctissimo.fr/famille/education/autorite-et-education/punitions-positives

Thématiques

Explorez l'univers d'IEE

8 idées pour une rentrée au top

8 idées pour une rentrée au top !

Rentrée scolaire : quelques réflexions pour trouver du sens dans sa pratique éducative  Et si on arrêtait de faire rimer rentrée avec corvée ! La