Se connecter

Le jeu : divertissement, mais pas que !




Le jeu permet aussi l’apprentissage. L’école traditionnelle est efficace pour certains apprentissages et certains enfants. Cependant, pour les autres, il est important de les stimuler d’une autre manière.

Sur les plans affectifs, sociaux, langagiers, cognitifs, le jeu est une incroyable source de développement. Le jeu donne une confiance en soi qui facilite l’approche de nouvelles expériences et d’évoluer en milieu inconnu. En effet, dans un jeu il y a des règles, il y a un but, parfois des stratégie, il faut collaborer etc… Le jeu nous pousse à trouver des solutions, à s’adapter.

Quel jeu ?

Les jeux libres :

consiste à jouer de manière autonome avec des objets, jouets. L’enfant crée ses propres règles, sa personnalité et décide totalement de ce que font ses jouets. Les enfants développent leur créativité, inventivité, ils jouent en fonction de leurs besoins. Malgré tous les avantages de ce type de jeu, les enfants le délaissent trop rapidement pour les jeux à règles. L’individu perd donc en liberté mais gagne en socialisation.

Les jeux de société :

Les jeux de sociétés arrivent après les jeux libres, même s’ils sont tout à fait complémentaires. L’individu perd donc en liberté mais gagne en socialisation. Grâce à ses jeux, l’enfant peut modéliser la société, il y a des règles, d’autres individus, chacun à son tour, on ne triche pas etc…

Est-ce efficace ?

Le jeu est apprécié par les enfants car amusant, il est donc plus efficace car il n’est pas contraint de le faire. De plus, le jeu n’impose pas de résultat comme « connaître ses tables de multiplications » qui sont demandés par le travail. Le jeu permet un développement dans le temps étape par étape par le plaisir. Voici 7 atouts du jeu :

– il motive l’enfant, facilite sa concentration et stimule sa mémoire;

– l’enfant passe de la passivité à l’action. L’enfant est acteur de sa réflexion, de sa stratégie, il collabore et partage avec ses partenaires;

– le jeu ne donne pas de rapport de stress au savoir. La peur de l’erreur et de l’échec n’est pas présente car le jeu est basé sur des règles connues de tous et parfois sur le hasard;

– le jeu enrichi le langage car il verbalise ses pensées qu’il ne ferai pas dans une situation lambda. Il peut donc mettre des nouveaux mots sur ce qu’il pense et ressent.

– le jeu permet à l’enfant de développer des méthodes de travail, de suivre une logique, un raisonnement;

-le jeu permet de stimuler diverses compétences en même temps: le verbal, le mental, la logique, le calcul…

– le jeu donne à l’enfant un but précis, concret et l’incite à s’impliquer dans celui-ci.

Le jeu permet aussi de développer la curiosité et le désir d’apprendre.

Pour plus de renseignements sur l’éducation, rendez-vous au congrès Innovation en éducation qui se déroule sur Montpellier le 23 et 24 février, réservez vos billets ici => https://www.innovation-en-education.fr/billetterie/

Source : https://ligue-enseignement.be/lapprentissage-par-le-jeu/

 

0 responses on "Le jeu : divertissement, mais pas que !"

Laisser un message

Conception © Neo-bienêtre  
X