Se connecter

Programmation du Congrès Innovation en éducation 2021 : Arno et André Stern

Comme chaque année, nous sommes heureux de toutes les belles personnes qui nous font l’honneur de venir donner une conférence lors du congrès. Vous aussi venez prendre votre dose d’inspiration ! Aujourd’hui, nous vous présentons Arno et André Stern, père et fils, qui interviendront le dimanche 03 octobre à 16h45 depuis leur domicile, sur le thème “ L’enthousiasme donne des ailes “. 

Le congrès Innovation en éducation, c’est quoi ? 

Cet événement est un point de départ, une porte ouverte pour échanger, envisager de nouvelles options et continuer à avancer dans cette voie qui nous rassemble : tendre vers une éducation meilleure. Car tout part de l’éducation. C’est la seule conviction qui nous anime, et celle qui a donné naissance au Congrès Innovation en éducation. En effet, il nous paraît primordial de nous réunir afin de repenser ensemble le monde de demain. Ainsi, 10 conférenciers seront présents à Paris pendant ces deux jours afin de partager leurs connaissances dans des domaines divers et variés autour de l’éducation. Les solutions existent, et c’est un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte ! Pour prendre votre billet, c’est par ici : https://www.innovation-en-education.fr/billetterie/

Une programmation de qualité : Arno et André Stern 

Nous sommes honorés de recevoir Arno et André Stern, deux personnes exceptionnelles, inspirantes et enrichissantes. Si vous ne les connaissez pas encore, nous sommes heureux de vous les présenter ! Car leurs parcours atypiques sèment des graines d’enthousiasme partout où ils passent ! Véritables ambassadeurs d’une nouvelle pensée de l’enfance, en France et dans le monde, ils sont porteurs d’un message révolutionnaire dans l’histoire de l’éducation : nous n’avons rien à apprendre à l’enfant, seulement à accompagner le potentiel illimité qu’il porte en lui, dès sa naissance.

Le parcours d’Arno Stern : 

Arno Stern est né en 1924, en Allemagne, qu’il a quittée dès la prise de pouvoir d’Hitler, au printemps de 1933. Dès la fin de la guerre, en 1946, à l’âge de 22 ans, il entre dans une institution pour orphelins de guerre. Il y fait peindre les enfants, et comprend immédiatement le rôle primordial du jeu qu’il provoque et pour lequel il invente un aménagement original. Il va par la suite installer un atelier à Paris, désormais célèbre, dans les années 50. Arno va également étendre ses recherches par des séjours dans des contrées lointaines (déserts, brousse, forêt vierge), notamment auprès des populations en difficultées.

Ses recherches sur la “ trace humaine “ qu’il distingue du “ dessin “ lui ont permis d’établir un langage universel : “ La Formulation “.  Il va finir par démontrer que “ La Formulation “ est un code universel. Il révèle aussi son origine, la mémoire organique, dont l’existence est, aujourd’hui, confirmée par les chercheurs dans le domaine de la neurophysiologie l’embryologie, la génétique… C’est ainsi qu’il va fonder un nouveau domaine scientifique, la Sémiologie de l’Expression, et lui donner un cadre en créant, en 1987, l’I.R.S.E. (Institut de Recherche en Sémiologie de l’Expression).

Les médias, dans leur ensemble, se font l’écho des réalisations spectaculaires d’Arno Stern, et il va lui même présenter ses découvertes dans le monde entier : il participe à des congrès (à Bristol comme expert technique de l’UNESCO) – à Berkeley, Barcelone, Trévise, Ravenne… et il donne d’innombrables conférences et cours à travers le monde, dans des universités, des musées, des écoles, des centres culturels et sociaux, des hôpitaux… Aujourd’hui, plusieurs centaines de praticiens et d’éducateurs ont été formés par Arno Stern. Nombreux sont ceux qui ont, directement ou indirectement, profité de ses découvertes. En effet, elles mettent en lumière l’existence d’une manifestation primordiale sur laquelle pèse une menace de disparition. Arno Stern propose de sauver des facultés humaines naturelles ignorées !

Le “ Jeu de peindre “

“ L’art de peindre appartient aux artistes. Le Jeu de Peindre appartient à tous les autres. Par le Jeu de Peindre, tout être humain est capable d’exprimer ce qui ne pourrait être manifesté par aucun autre moyen. “  – Arno Stern

Le Jeu de Peindre est un atelier de peinture libre. C’est peindre librement, sans jugement, avec peu de contraintes. Peindre ce que l’on a envie, sans commentaire extérieur souvent imposé. Ce n’est ni un cours de peinture, ni une thérapie. Il se différencie de “ l’Art “ de peindre car il ne mène pas à la production d’une œuvre.

En effet, dans l’art, l’artiste élabore une œuvre, fruit d’un processus d’élaboration. Il la corrige, la juge et la soumet au regard critique des observateurs ou spectateurs. On dit de celui qui trace sur une feuille qu’il “ dessine “. Ainsi l’œuvre est un moyen de communiquer avec l’autre. Alors qu’ici , le but recherché est le simple plaisir de s’exprimer librement. Sans spéculation, sans émetteur, le participant s’adonne au seul plaisir de peindre en toute spontanéité. Ainsi, un participant du Jeu de peindre trace selon ses sensations, dans le langage universel de “ La Formulation “, qui découle de l’expression spontanée, pure et évolutive d’une mémoire organique enfouie en chaque être. Pour en savoir plus c’est par ici : https://arnostern.com/fr/closlieu.htm 

“ Si vous hésitez, si vous ne faites pas confiance à la nature secrète de l’enfant, dites-vous que c’est moi qui vous l’ai recommandé. J’en prends la responsabilité. Elle s’appuie sur mes 70 années de pratique. “ – Arno Stern

Le parcours d’André Stern : 

Né en 1971, fils du chercheur et pédagogue Arno Stern, André Stern a grandi en dehors de toute scolarisation. Passionné de musique, il commence la guitare à l’âge de 4 ans, et ira même jusqu’à créer un nouveau style musical, l’électro classique, avec lequel il repousse les frontières traditionnelles de la guitare classique. Aujourd’hui marié, père de deux enfants, André Stern est musicien, compositeur, luthier, conférencier, journaliste et auteur. Il a entre autre été nommé Directeur de l’Initiative “des hommes pour demain” par le Prof. Dr. Gerald Hüther, chercheur en neurobiologie avancée, il est l’initiateur du mouvement ” écologie de l’enfance “, et directeur de l’Institut Arno Stern (Laboratoire d’observation et de préservation des dispositions spontanées de l’enfant). Il raconte son expérience dans ses livres, comme “…et je ne suis jamais allé à l’école” et “Semeurs d’enthousiasme“. Son travail dans les médias, ses activités de conférencier dans les universités, auprès des professionnels de l’éducation et du grand public répondent à un intérêt croissant de la part de tous ceux qui, de près ou de loin, vivent et travaillent avec les enfants.

Une conception révolutionnaire de l’enfant

André Stern fait parti des premiers passionnés à amener la neurobiologie en France, en s’appuyant notamment sur les travaux du Professeur Gerald Hüther, chercheur allemand en neurobiologie avancée. Nous le savons aujourd’hui, grâce à l’avancée des neurosciences, nous avons pu réaliser que la vision de l’enfance mise en place jusqu’ici était totalement caduque et dépassée, et qu’il était nécessaire de s’adapter aux nouvelles générations, et d’aller au-delà de la plupart des choses mises en place en matière pédagogique depuis des centaines d’années. Comme l’explique André Stern, “ les théories actuelles, notamment celles de l’attachement et de la psychologie de l’évolution, convergent toutes en faveur de la nécessité d’une inversion totale de notre manière de voir l’enfant. On a toujours considéré celui-ci comme le point zéro du développement humain, l’adulte en étant, à l’inverse, le point culminant. En découlait la croyance qu’il fallait « élever » l’enfant, jusqu’à la hauteur de l’adulte. A la clé, une perception et des modes d’enseignement qui ont fait de l’enfance un ghetto, entouré de murs qui ne cessent de monter. “ Mais aujourd’hui, nous comprenons que nous avions tout faux. En effet, l’enfant vient au monde avec un immense potentiel. Selon lui, “ le petit enfant est un géant, qui peut encore tout devenir et tout apprendre. “

Une inversion des rôles passionnantes qui nous invite à nous repositionner face à l’enfant. Au lieu de s’improviser éducateur, parent, enseignant, moraliste… André Stern nous invite à nous poser la question : “ Qu’est-ce que l’enfant peut nous apporter ? “ Et la liste est longue ! Ouverture, absence de préjugés, capacité à se connecter avec d’autres humains, joie de vivre naturelle… Il nous invite à vraiment faire confiance à l’enfant, car tel qu’il est, il est équipé de toutes sortes de choses merveilleuses. Il rappelle également que “ la confiance inconditionnelle va de pair avec l’amour inconditionnel. “ Nous avons pratiquement tous en nous un enfant blessé, à qui l’on a laissé entendre qu’il n’était pas bien tel qu’il était, qu’il devait changé, correspondre davantage aux attentes de ses parents… Mais nos enfants deviennent comme nous les voyons ! L’expression de l’amour inconditionnel, c’est la phrase que l’enfant blessé voulait entendre : “ Je t’aime parce que tu es comme tu es “. 

« Mon père Arno Stern est un grand modèle pour moi. Mais cela ne signifie pas que j’ai envie d’être lui. Non : il est tellement lui, qu’il me donne envie d’être autant moi que lui est lui. C’est ainsi que les enfants voient ceux qui les inspirent. Nous voyons notre passé en eux: ils voient leur futur en nous. Quel exemple voulons-nous être à leurs yeux ? » André Stern

Rendez-vous au Congrès Innovation en éducation pour rencontrer à distance Arno et André Stern, les 02 & 03 octobre 2021, espace Charenton à Paris ! Prenez vos billets par ici : https://www.innovation-en-education.fr/billetterie/

0 responses on "Programmation du Congrès Innovation en éducation 2021 : Arno et André Stern"

Laisser un message

Conception © Neo-bienêtre