Se connecter

Le Danemark, une pédagogie fondée sur l’empathie




La pédagogie danoise

L’empathie, c’est “la faculté intuitive de se mettre à la place d’autrui et de percevoir ce qu’il ressent”. Et l’empathie, cela sert à être plus heureux, plus épanoui et plus équilibré.C’est au Danemark qu’ils l’ont bien compris puisque les cours d’empathie sont obligatoires depuis une loi de 1993.

De 6 à 16 ans, une heure par semaine, les enfants ont la chance d’accéder à ces cours pour le bien-être de tous. Les élèves apprennent à communiquer, à échanger et à partager entre eux. Par exemple, trouver une solution à un problème commun.

L’empathie, un véritable besoin !

Une étude menée par l’université du Michigan a montré que les collégiens d’aujourd’hui étaient moins empathiques que les jeunes des années 1980/1990. La raison est l’arrivée du narcissisme, caractérisé notamment par les selfies. 1/3 des collégiens mondiaux seraient donc déprimés.

L’exemple d’une éducation bienveillante à Trappes (Yvelines)

A Trappes, aider son voisin est tout à fait naturel et même la maîtresse ne dit rien. Les élèves ont également un tableau des émotions où ils peuvent venir marquer leurs émotions à tout moment. Cela les défoule et les libère immédiatement et ils peuvent alors reprendre les cours sereinement. Un véritable succès !

Une école, en réseau prioritaire, où les enfants apprennent à régler leurs conflits, en utilisant l’empathie. Les élèves s’expliquent, se pardonnent puis se quittent en bons termes. Ils ont aussi accès à une chaise des émotions. Le concept ? Les enfants vont s’asseoir et marquent dans leurs cahiers – leur journal intime des émotions – ce qu’ils ressentent.

Quelques exemples d’une méthode qui leur permet d’être plus calme, plus concentré et également plus solidaire.

Sources :

POSITIVR : initiatives, causes, innovations et inspirations


http://mobile.francetvinfo.fr/

0 responses on "Le Danemark, une pédagogie fondée sur l’empathie"

Laisser un message

Conception © Neo-bienêtre