Se connecter

Gunter Pauli et l’économie Bleue

Voilà une personne qui mérite à être connue ! Gunter Pauli est à l’origine du concept de l’économie bleue. L’économie bleue est un modèle économique qui en s’inspirant des écosystèmes naturels, prétend suffire aux besoins de base en valorisant ce qui est disponible localement et en transposant à l’échelle industrielle les prouesses de la nature. Ce concept se base sur les principes de l’économie circulaire, source d’emplois, où chaque déchet deviendrait une source d’énergie pour une autre activité.

Voici une interview https://youtu.be/K9BpEkuRyzg choisie au hasard parmi des dizaines que vous trouverez facilement sur YouTube.

Économiste de formation, l’industriel belge Gunter Pauli parcourt le monde depuis des années pour vanter son “économie bleue”. Ou comment s’inspirer de la nature pour développer une économie durable basée sur la mobilisation des entreprises du territoire, l’emploi des ressources locales, la valorisation des déchets (qui devient une source de profit en tendant au zéro déchet). Le réseau Zeri (zéro émission, zéro déchets) réunit autour de lui au sein d’une fondation plus de 3 000 chercheurs et un millier d’entreprises de par le monde. La pédagogie de cette “économie bleue” repose sur une bible de projets réussis dans le monde entier (surtout en Asie, Afrique et Amérique latine) et un livre de contes écologiques pour enfants, Les fables de Gunter, que le gouvernement chinois a déjà choisi d’enseigner dans toutes les écoles du pays. Un phénomène mené par celui que certains vont jusqu’à qualifier de prophète, trop approximatif dans ses solutions selon quelques autres.

Biographie 

Après avoir vendu des bières artisanales aux Japonais, Gunter Pauli se lance dans les années 1990 dans la fabrication de détergents bio avec la société Ecover. Il reprend l’usine et veut en faire un modèle d’économie verte. Mais ses produits utilisent l’huile de palme responsable de la déforestation en Indonésie. Il vend son entreprise et cherche comment régénérer la forêt tropicale au lieu de la détruire.

Il s’installe au Japon et créé en avril 1994 la fondation ZERI (Zero Emission Research and Initiatives – Recherche et initiatives pour zéro pollution) dont l’objectif est la « pollution zéro » en s’inspirant de la nature pour satisfaire les besoins fondamentaux : contrairement aux modèles économiques actuels qui poussent à investir plus sans économiser, en contradiction avec les systèmes naturels, il envisage d’investir moins tout en créant un capital social et écologique. 

Il est présenté par Idriss Aberkane comme le « Steve Jobs du développement durable ». En Amérique latine, les gens lui préfèrent le nom de “Che Guevara du développement durable”, Héloïse Pons et Alexandre Houri-Klein le considèrent comme « le gourou du développement durable », il ne revendique cependant aucun de ces titres et préfère être jugé par ses 6 enfants.

novembre 15, 2020

0 responses on "Gunter Pauli et l'économie Bleue"

Laisser un message

Conception © Neo-bienêtre