Recevez gratuitement un kit pédagogique de 40 pages en vous inscrivant à la newsletter.

lève-en-décrochage-scolaire

Aider un élève en décrochage scolaire 

Les clés pour accompagner un élève en décrochage scolaire

Aider un élève en décrochage scolaire n’est pas chose aisée. La prévention est la meilleure façon de ne pas arriver à ce stade, mais souvent, des mesures d’accompagnement sont nécessaires. Chaque jeune doit pouvoir se construire un avenir professionnel et réussir sa vie sociale. Quels sont les dispositifs disponibles ? Comment les décrocheurs sont-ils pris en charge ? Faisons un tour des actions mises en place en France.

Qu’est-ce que le décrochage scolaire ?

Selon le ministère de l’éducation nationale, le décrochage scolaire est un processus qui mène un élève scolarisé à se détacher du système jusqu’à le quitter avant d’avoir obtenu un diplôme. Ce phénomène peut être observé dans n’importe quel contexte de formation. Chaque année, le nombre de jeunes qui arrêtent leurs études est estimé à 140 000. Pour les 18-24 ans, environ 620 000 personnes restent durablement en dehors de tout dispositif de formation. 

Ce phénomène n’est pas nouveau. En 1980 déjà, 39 % des jeunes sortaient de l’école avec seulement le brevet en poche, ou sans diplôme. En 2009, ce nombre était à 16 % et en 2017, le pourcentage avait encore baissé avec un total de 12 %. Ce qui n’est pas dit dans ces statistiques, c’est qu’aujourd’hui, les conséquences du décrochage scolaire sont bien plus négatives qu’à l’époque. En effet, l’insertion sociale et professionnelle de ces jeunes est plus difficile. L’enjeu principal est d’éviter une entrée dans le chômage sur le long terme.

Prévention du décrochage scolaire

Plusieurs mesures sont mises en place pour prévenir le décrochage scolaire dans toute la communauté éducative. Les solutions se veulent aussi diverses que les profils des jeunes à risque :

  • Dans les établissements du second degré à fort taux d’absentéisme et de décrochage, il y a des référents « décrochage scolaire ». Au moindre signe, ils se réunissent avec le reste de l’équipe éducative pour mettre des actions en place.
  • La qualité du climat scolaire est au cœur des préoccupations dans le système éducatif. Un élève qui se sent bien à l’école aura moins de chances de décrocher.
  • La mise en place de la « Mallette des parents », qui vise à renforcer les liens entre l’école et les familles.
  • Les personnels d’enseignement, d’éducation et d’encadrement sont formés en continu sur le sujet.

Les dispositifs mis en place pour éviter le décrochage scolaire

Pour éviter que des élèves quittent le système scolaire, des dispositifs existent. Ils sont ce qu’on appelle des dispositifs relais. En classe spécialisée, internat, atelier, les élèves du second degré qui montrent des signes de rejet du système scolaire et des apprentissages sont accueillis temporairement. Avec l’accord des parents, l’objectif est de leur redonner envie d’apprendre et d’aller le plus loin possible. La socialisation et l’éducation à la citoyenneté font partie des clés pour les faire réussir. Un maximum de 12 élèves sont accueillis dans chaque dispositif et l’action pédagogique est basée sur un parcours individualisé.

Aider un élève en décrochage scolaire : l’obligation de formation

Pour lutter contre le décrochage scolaire et faciliter l’accès des jeunes mineurs à l’emploi et à la formation, l’obligation de formation est un levier fondamental. D’après la loi n° 2019-791 du 26 juillet 2019 pour une école de la confiance entrée en vigueur à la rentrée 2020, cette obligation s’applique aux jeunes de 16 à 18 ans. Elle concerne les enfants qui ont décroché sans avoir de qualification, mais aussi les diplômés qui n’ont pas d’emploi ou ne sont pas en formation. Ce sont les missions locales qui sont chargées de contrôler le respect de la loi. Les solutions proposées sont variées : entretien, bilan de compétences, formation professionnelle, service civique ou même volontariat.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Innovation en éducation (@innovationeneducation)

aider-un-eleve-en-decrochage-scolaire-2

Élève en décrochage scolaire : prise en charge

Les acteurs de l’éducation nationale qui interviennent dans la prise en charge des jeunes sortis du système sans qualification sont rassemblés en réseaux Formation Qualification Emploi (FOQUALE). Ceux-ci incluent des établissements, CIO, MLDS et structures de retour à l’école (SRE) comme les microlycées. Il existe un guide de bonnes pratiques et de solutions. Parmi celles-ci, il y a les acteurs à impliquer, comment repérer des jeunes décrocheurs ou encore les moyens pour prendre contact avec ces adolescents

Il y a plus de 70 SRE sur le territoire français. Souvent, les jeunes pris en charge font face à des situations personnelles difficiles. La pédagogie y est originale, différente de celle globalement rencontrée à l’école. Le personnel y est bienveillant et chaque jeune est suivi de manière individuelle. Ils apprennent à reprendre des bonnes habitudes quotidiennes pour réussir.

Un élève en décrochage scolaire doit être pris en charge rapidement avant qu’il quitte le système scolaire pour de bon. Avec le temps, le personnel enseignant a appris à reconnaître les signes et à agir au plus vite. Pour découvrir plus de solutions pour accompagner un élève en décrochage scolaire, rendez-vous au prochain congrès Innovation en Éducation.

Sources :

https://pedagogie.ac-guadeloupe.fr

https://eduscol.education.fr

Thématiques

Recevez gratuitement un kit pédagogique de 40 pages !

Explorez l'univers d'IEE