Se connecter

Les 12 clés de la réussite scolaire




Comment favoriser à la fois la réussite et l’épanouissement de votre enfant ? Nombreux sont les parents qui cherchent à savoir comment remotiver leurs enfants sans avoir l’air trop autoritaire, ou au contraire, trop laxiste.

En matière d’éducation, il est toujours délicat de trouver un juste milieu entre réussite scolaire et épanouissement personnel chez l’enfant.

Dans cet article, on vous donne 12 astuces pour donner à votre enfant le goût de l’apprentissage.

 

 

  • Favoriser son désir d’apprendre

 

Le rôle principal du parent est de favoriser la curiosité naturelle de l’enfant. Et cela commence très tôt ! L’enfant doit rester acteur de son apprentissage. Le parent, lui, est celui qui le soutient dans son évolution.

Rendez le cours ludique, rien de mieux pour un enfant !

 

 

  • Ne pas jouer au professeur

 

La distinction entre parent et enseignant est parfois difficile de la maternelle à la primaire. Il est temps de prendre vos marques ! Les deux rôles doivent être bien distincts.

Sans cette distinction, l’enfant risque d’être pris dans des conflits de loyauté envers son parent et son enseignant.

 

 

  • S’intéresser à sa scolarité

 

C’est tout simplement, s’intéresser à lui. La vie scolaire ne se résume pas à son carnet de notes !

A travers l’école, il se fait des copains, il fait plusieurs activités, il a ses premiers chagrins, etc. Il est primordial pour lui de pouvoir en parler avec quelqu’un d’extérieur.

 

  • Comprendre ses spécificités

 

Discutez avec votre enfant, cela vous permettra de cerner ses goûts, ses forces mais aussi ses faiblesses !

Ainsi, vous pourrez plus facilement reconnaître les domaines où il manque d’assurance.

 

 

  • Fixer avec lui des objectifs concrets

 

La réussite scolaire de l’enfant fait partie d’un “contrat” passé entre vous et lui qui repose sur des objectifs précis, mais surtout accessibles.

Par exemple, c’est lui donner une fourchette de temps accordée aux devoirs.

Les échéances permettent à l’enfant de se motiver à respecter la durée donner, à mieux gérer son temps. Cela lui assure un suivi constructif et motivant dans son travail.

 

 

  • Donner un sens aux études

 

L’enfant doit comprendre qu’il travaille pour lui et non pour ses parents. Il doit atteindre un but personnel.

Il doit savoir faire un lien entre son parcours scolaire actuel et sa vie professionnelle future. En d’autres termes, il doit apprendre à se responsabiliser.

 

 

  • Lui apprendre à gérer son temps

 

A force de travailler irrégulièrement, les enfants perdent pieds. Dès le départ, imposez-leur un rythme de travail.

Il faut adapter ces horaires en fonctions de ses goûts et des contraintes familiales pour ne pas qu’il soit pénalisé. Cette limitation de temps doit être bien maîtrisée et ne pas provoquer chez lui le rejet.

 

 

  • Lui offrir un cadre propice au travail

 

Ici, c’est l’enfant qui choisit ! Dans la cuisine, dans sa chambre, entouré de sa famille ou seul, c’est à l’enfant de choisir l’endroit qu’il pense être le mieux pour travailler.

 

 

  • Contrôler plutôt que juger

 

Faire ses devoirs à sa place lui fera perdre toute confiance en ses capacités à progresser.

De plus, c’est une sorte de dé-responsabilisation. En effet, cela l’empêche de vivre les conséquences de ses erreurs.

C’est seulement si l’enfant demande de l’aide que le parent doit intervenir. Pas besoin de surveiller ou de vouloir corriger son enfant avant même qu’il ai pris le temps de prendre conscience de son erreur.

 

 

  • Reconnaître ses points forts

 

Arrêtez de vous focaliser sur ses mauvais résultats. Il faut savoir reconnaître les points forts de son enfant.

En plus d’être motivant, cela augmente son estime de lui-même et lui permet d’avoir plus confiance en lui et d’avancer.

Aucune matière n’est à négliger. Cernez avec lui les domaines dans lesquels il est bon.

 

 

  • Comprendre plutôt que s’inquiéter

 

Qu’est-ce qu’il n’a pas compris ? Comment faire pour ne pas renouveler ces erreurs ?

Il est nécessaire de cerner immédiatement les causes d’une mauvaise note. Par contre, rien ne sert de s’inquiéter.

Plus de dramatisation excessive du problème qui sont vécues comme démotivant et humiliant pour l’enfant.

 

 

  • Donner l’exemple

Il est essentiel d’être cohérent dans sa façon d’éduquer. Si vous ne donnez pas à votre enfant l’envie de travailler sur ses capacités et faiblesses, il ne comprendra pas pourquoi il y est contraint.

Il faut l’accompagner dans sa scolarité, vous êtes un modèle au quotidien, alors faites attention à la façon dont vous vous comportez et abordez le travail.

 

 

Source: www.psychologies.com

0 responses on "Les 12 clés de la réussite scolaire"

Laisser un message

Conception © Neo-bienêtre  
X