Se connecter

Guider son enfant vers l’autodiscipline




Il y a certaines choses que les enfants ont du mal à assimiler ; savoir être patient, s’autoriser l’erreur… Ils ont besoin de découvrir par eux-même et de prendre des initiatives pour mieux comprendre le fonctionnement des choses. L’autodiscipline est une composante de l’autorégulation. A long terme, cette méthode lui permettra de persévérer face à chaque difficulté de la vie. Il est donc important en tant que parent de contrôler l’impulsion chez l’enfant afin qu’il puisse réagir positivement aux différents aléas du quotidien.

 

Favoriser l’autonomie chez l’enfant 

  • enseigner les compétences progressivement

D’abord, montrez à votre enfant comment faire, puis, faites avec lieu. Montrez l’exemple lui sera bénéfique. Après l’avoir accompagné, laissez-le faire, prenez du recul mais ne soyez pas loin s’il a un problème ! Regardez-le faire et faites-lui prendre conscience des améliorations possibles.

 

  • laisser le droit à l’erreur

L’enfant apprend de ses erreurs ; en lui laissant plus d’autonomie, il apprendra à affronter les échecs et savoir ce qu’il doit ou ne pas faire la prochaine fois. En tant que parent, vous devez lui laisser le droit de faire des erreurs, de se tromper, de faire une bêtise. La plupart du temps, ce n’est pas fait exprès. L’enfant essaie, parfois il échoue, mais parfois il gère seul ! Contrôlez votre angoisse et laissez-le face à ses initiatives. En prenant pleine mesure des risques, il comprendra au fur et à mesure les choses.

 

L’encouragement est encore plus efficace quand il se porte sur le processus plutôt que sur le résultat.

 

  • adapter l’environnement

Adapter l’environnement de votre enfant en fonction de ses besoins ! Par exemple, en lui préparant une chambre qui lui donne envie d’y jouer et de passer du temps. Une chambre pour dormir et s’éveiller dans le calme ; apaisante, facile à ranger et où il peut s’y trouver en sécurité. La chambre est un endroit très important pour l’enfant, il est donc nécessaire de créer une ambiance motivante productrice pour l’imaginaire et la concentration.

 

  • utiliser le jeu comme motivation

L’approche ludique permet à l’enfant de ne pas se sentir contraint mais au contraire de participer à quelque chose qu’il apprécie de par sa forme. Avec une bonne motivation et de l’enthousiasme, l’enfant est capable de tout ! En utilisant le jeu comme motivation, l’enfant apprendra à faire des choses seul et développera ainsi son autonomie.

 

  • laisser votre enfant faire des choix

Laissez à votre enfant le choix mais surtout le droit de décider par lui-même ! L’autodiscipline passe aussi par là. Plus l’enfant aura le choix de faire ce qui lui semble juste, moins il fera de caprices.

 

Développer l’autodiscipline

Amener ses enfants à modifier leurs comportements sans avoir recours ni aux punitions ni aux récompenses, en les responsabilisant.

Des conseils fondés sur des études de cas. Même si les méthodes d’éducation ont changé, la discipline reste la préoccupation première des éducateurs.

Or, nous savons maintenant que c’est l’autodiscipline qui apporte une plus grande satisfaction aux parents et qui réduit les troubles physiques et psychologiques chez les enfants. 
Il a été clairement démontré que l’autodiscipline augmente leur estime d’eux-mêmes, leur sens de l’initiative ainsi que leur réussite sociale et scolaire

Source: www.pirouette-editions.fr

1 responses on "Guider son enfant vers l’autodiscipline"

Laisser un message

Conception © Neo-bienêtre  
X