Se connecter

Des classes de 12 pour favoriser l’apprentissage




L’un des problèmes majeurs en matière d’éducation est le manque de temps accordé aux élèves, provoquant ainsi un taux d’échec important.

En effet, les enseignants gèrent un nombre d’élève trop élevé pour se consacrer à chacun d’eux avec efficacité. Pourtant, apprendre à cerner les difficultés de chacun permet d’éviter des lacunes futures.

Et on le sait, le primaire est la base de tout enseignement. Si l’élève, dès l’école primaire, accumule les difficultés, elles ne seront que plus difficiles à surmonter plus tard.

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education Nationale, s’est rendu à Toulouse pour dresser son premier bilan concernant la mesure pour lutter contre l’échec scolaire.

Cette mesure consiste au dédoublement des classes de CP, c’est le défi lancé par l’Education Nationale.

 

En quoi cela consiste-t-il ?

 

L’une des promesses du candidat Emmanuel Macron était de réduire les effectifs dans les clases de CP/CE1 dans les quartiers défavorisés.

Parmi ces écoles, on retrouve les établissements scolaires en zone de Réseaux d’éducation prioritaire (REP) ainsi que les établissements d’éducation prioritaire renforcée (REP+).

L’objectif principal de cette mesure est de rehausser le niveau. Pour ce faire, réduire le nombre d’élèves par classe afin de mieux lutter contre l’échec scolaire en primaire.

Les classes primaires sont très importantes pour les enfants car ils y apprennent les bases de tout apprentissage. En effet, ils apprennent à lire, à écrire, à compter. Toutes ces matières constituent les fondamentaux à ne pas négliger afin de ne pas avoir de lacunes durant la suite de leur scolarité.

Cette mesure permettrait de se concentrer sur les élèves en difficulté. De plus, cela permettrait de reprendre point par point ce qui n’a pas été assimilé ou compris.

 

Un premier bilan positif

 

C’est à Toulouse, dans 66 classes de CP, que l’expérimentation débute, et le constat semble prometteur…

Le ministre constate d’importants progrès. En effet, les enseignants ont désormais plus de temps pour approfondir chaque notion, mais surtout à consacrer à leurs élèves.

« La priorité est à l’école primaire, qui est la mère de toutes les batailles. Notre objectif est que les élèves sortent de l’école primaire en ayant les compétences fondamentales. Il faut sortir de l’école primaire en ayant appris à lire, écrire, compter et le respect d’autrui » annonce Jean-Michel Blanquer

C’est le début d’un nouveau combat éducatif, à voir s’il sera à la hauteur des espérances…

 

 

Source: www.ladepeche.fr 

0 responses on "Des classes de 12 pour favoriser l'apprentissage"

Laisser un message

Conception © Neo-bienêtre  
X