Se connecter

Prendre son temps en famille avec le slow parenting




 

Les parents ont l’impression de ne jamais avoir le temps de profiter des moments passés en famille. Du matin du soir, c’est la course ! Emmener les enfants à l’école, aller les récupérer chez la nounou, faire les courses… ils n’ont plus de temps pour eux, ni pour leurs enfants ! Et si tout ça pouvait changer ?

Dans cet article, on vous parle du “slow parenting”, la méthode pour profiter pleinement de sa famille et être à l’écoute de ses enfants :

 

Ralentir le rythme

Le “slow parenting” est né du “slow life”, une façon de vivre basée sur un quotidien où l’on profite de chaque instant ; du moment présent.

La slow life est un mouvement issu d’une philosophie de vie revendiquée par le journaliste, sociologue et critique gastronomique Carlo Pétrini en Italie.

Il s’agit de proposer aux familles de ralentir le rythme ; d’apprendre à prendre son temps et de profiter de chaque moment.

 

Profiter de ses enfants

Il est important de garder des moments privilégiés en famille. En fin de journée ou le week-end, par exemple, pourquoi ne pas amenez vos enfants jouer au parc ? Ou faire un jeu de société tous ensemble ?

Les ensemble raffolent de ces moments mais ne vous le disent pas car ils ont l’impression de déranger leurs parents, qui eux, essaient de faire leur maximum pour tout gérer.

Faites une pause ! Les courses attendront, laissez place à des activités ludiques en famille !

 

Changer ses habitudes de vie

Les parents sont dans un timing perpétuel, une course contre la montre derrière laquelle les enfants doivent suivre la cadence.

L’idéal, pour profiter pleinement des moments passés en famille, serait d’éteindre les écrans. Cela permettrait de prendre le temps de discuter avec ses enfants ; de les inviter à préparer le repas avec eux ; de dîner tous ensemble. Les enfants ont plein d’histoires à raconter et le repas du soir est un moment privilégié qu’il ne faut pas négliger. Apprenez à les écouter, à leur demander comment s’est passée leur journée à l’école, ce qu’ils ont appris, s’ils ont fait des activités intéressantes, etc.  

Complicité et confiance entre parents et enfants se forgent dans ces moments de partage. Si vous ne savez pas quels jours privilégier pour vos enfants, le mercredi et le dimanche semblent être les jours idéals. Le mercredi après-midi, en sortant de l’école, en allant pique-niquer au parc, ou en allant faire une activité en famille. Le dimanche, c’est pareil, on ne prévoit rien avec ses amis, et on profite pleinement des activités à la maison ! C’est le moment de faire sortir votre âme d’enfant !

 

Accepter que l’enfant ne fasse rien

Si votre enfant ne veut rien faire, ne l’obligez pas, et faites des choses de votre côté. Sachez reconnaître l’importance de l’ennui ! Cela permet aux enfants de se recentrer, de penser, de s’écouter et d’imaginer de nouvelles choses. Souvent, les parents ont par habitude de vouloir remplir l’emploi du temps de leur enfant en croyant bien faire. Mais ce, à tort… cette méthode s’avère contre-productive car le plus souvent, ce sont les activités inattendues qui sont le plus appréciées par les enfants.

 

Plus de temps pour l’essentiel

Loin des écrans et des activités minutées, il est grand temps de redécouvrir vos enfants, en liberté, dans la nature, sans tout planifier. Laissez-les vivre leurs propres expériences et devenez spectateurs. Il est important de laisser les écrans de côté quelques temps afin de profiter pleinement des moments du quotidien avec votre petite famille. Ces moments sont précieux et il faut en profiter au maximum. Pour cela, n’hésitez pas à interdire les écrans à des moments clés de la journée pour que vos enfants aient envie de faire d’autres activités. Projection de film, jeu de société, balade en forêt, bataille de coussins… c’est peut-être ça, la meilleure des façons d’être parent !

 

Source: www.parents.fr

0 responses on "Prendre son temps en famille avec le slow parenting"

Laisser un message

Conception © Neo-bienêtre  
X